Friday, July 19, 2019Light Snow -5°C
City

Montréal : mode d'emploi

Posted by guillaume / August 19, 2011

metro.jpg
Il existe une liste de règles non écrites qui font de nous de meilleurs Montréalais. Il peut s'agir de garder sa droite dans un escalier roulant lorsqu'on ne le gravit pas, de laisser sa place aux personnes âgées, de respecter la file d'attente à la SAQ, ou encore de ne pas se tenir face aux portes de métro afin de laisser le passage libre pour ceux qui en sortent.

Ces règles, certains les appliquent, d'autres pas. Il arrive que les réfractaires soient de simples touristes, et dans ce cas, ils sont aimablement pardonnés. Cependant, bien que ces codes ne soient nulle part -- ou presque -- indiqués, ils sont sacrés et les récalcitrants s'attirent invariablement l'œil noir de l'initié.

Il est important de noter que dans ce «livre de la loi » certaines règles, qui pourraient fortement améliorer notre comportement grégaire, sont manquantes. Exemple : tenir la porte à la personne qui nous suit. Dans d'autres sociétés, tenir la porte à son prochain est une des règles les plus sacrées qui soit, alors qu'ici, à Montréal, ce précepte est bêtement inexistant. Il est donc inutile de compter sur le Montréalais -- lorsque chargé(e) de votre sac d'épicerie plein vous tentez d'entrer dans un magasin -- pour vous tenir la porte. C'est tout le contraire. Il vous la lâchera plutôt en pleine figure !

Car enfin de compte, le civisme et le bon sens devraient suffire à édicter de nouvelles règles au fur et à mesure de notre quotidien afin d'améliorer ce « code civil du citadin ». Il n'en est rien.

DSCN2952.JPG
Exemple numéro deux : métro Mont-Royal, mercredi, 18 h. Une pluie battante s'abat sur notre ville aux cent clochers désormais dégoulinants. Les usagers du métro ont eu toute une surprise, lorsqu'au sommet de l'escalier mécanique du métro Mont-Royal, une foule de citadins agglutinés tels des sardines hydrophobes (def: qui a une peur anormale de l'eau), empêchait les dizaines de voyageurs d'évacuer normalement l'escalier roulant. Imaginez un peu la scène ; l'escalier continue son cycle, imperturbable, alors que nous, nous ne pouvons continuer d'avancer. Résultat : une fois le civisme à son plus bas et les règles de bon sens ignorées, la bousculade s'enclenche. Il a fallu pousser les sardines et prier pour que personne ne se casse la figure. Note: j'ai bien tenté de faire du surplace et inviter tous ceux qui suivaient à en faire de même ; mais sans succès...

En résumé, même non écrites, des règles et des codes existent et aident à mieux vivre ensemble. Il est toutefois bon -- et même recommandé -- de ne pas s'assoir sur ces codes et prétendre être un bon citoyen sous prétexte de les suivre aveuglément. Il faut garder l'œil ouvert, savoir s'adapter aux différents aléas du courant de la vie urbaine, et penser à prendre un parapluie.

Photos :
Jacques Nadeau - Le Devoir
& guillaume

Discussion

7 Comments

Reena / February 5, 2015 at 08:52 am
user-pic
I can't believe you're not playing with me-ht-at was so helpful.
Kanchipuram sarees / June 6, 2018 at 03:01 am
user-pic
nice post
golu dolls / June 6, 2018 at 03:01 am
user-pic
nice post
navarathrigolu dolls / January 9, 2019 at 08:58 pm
user-pic
nice post
Kanchipuram Sarees / January 9, 2019 at 08:59 pm
user-pic
nice post
Kanchipuram Sarees / January 9, 2019 at 08:59 pm
user-pic
nice post
herbal powder / January 9, 2019 at 08:59 pm
user-pic
nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto