Wednesday, September 18, 2019Light Snow -5°C
Film

FNC - The Sperm: «Un film touchant

Posted by MP / October 18, 2007

assu.jpg
J'adore les commentaires des spectateurs à la sortie d'un film. Cette fois, la voix masculino-juvénile juste derrière avait le mot juste. Un film touchant, donc.

Comment décrire The Sperm? J'ai fait une recherche sommaire sur Google, question d'avoir un description différente de celle offerte par le Festival du nouveau cinéma et de celle qui me colle à la mémoire. Résultat de la recherche: Free Cumshot, Facial, Bukkake Movie Galleries. On trouve toujours de tout sur la toile, sans nécessairement mettre le doigt sur notre quête.

The Sperm est mon baptême de film thaïlandais. Cette comédie de science-fiction raconte...non, il fait voir...non...C'est un gars qui joue dans un groupe de rock asiatique qui se dégorge le salami au terme d'une soirée fort arrosée. Son sperme se répand sur la ville et insémine presque toutes les femmes instantanément. Plutôt que d'attendre les 40 semaines requises pour voir le produit fini de cette copulation digne d'une intervention divine, les femmes engrossées donnent, dans l'espace d'une journée, naissance à des bébés identiques dont la ressemblance avec le branleur paternel est saisissante. Toujours à une vitesse incroyable, les rejetons grandissent dans l'unique but de se branler, éjaculer, répandre leurs spermatozoïdes pour engrosser encore toutes les petites madames et enfin crever dans une mortelle jouissance.

Le tout, dans un 93 minutes où l'on chevauche tantôt le rêve, tantôt la réalité, tantôt les deux en simultané et puis on finit par croire en rien et se laisser remplir par les images dignes de notre plus amusant cauchemar sans gland. Inégal, absurde, hilarant, on jongle avec les pires clichés cinématographiques, littéraires, culturels, name it (le rêve éveillé, les extraterrestres, le gars qui tombe en amour avec la superbellefille...gnagnan). Au début, on adore le terrain miné dans lequel on est projeté. Après le générique d'ouverture (plus de 30 minutes après le début de la représentation), rupture de ton, l'histoire atteint un plateau qui n'est plus sans étonner avant une remontée clin d'oeil à la Godzilla. N'en jetez plus, la cour est pleine. De foutre.

Si vous ne fuyez pas, courez à la dernière représentation de ce film d'amour et de stupre.
Moi aussi je peux en dire, des clichés.

The Sperm (Asujaak)
Dimanche le 21 octobre, 17h15
Festival du nouveau cinéma

***
Je remercie d'ailleurs le Festival du nouveau cinéma pour les bandes-annonces fort intrigantes avant le début de ses films. Surtout celle en espagnol d'une durée de trois secondes à laquelle je n'y comprends que dalle. Un petite vite qui faire rire à chaque fois. Pour rien, justement.

Discussion

7 Comments

ben / October 22, 2007 at 09:43 am
user-pic
j'ai été également agréablement surpris par ce film complètement déjanté, où chaque scène amène son lot d'images complètement ridicules, le tout dans une certaine réflexion sur l'hypersexualisation de la société.
prada handbags outlet / November 27, 2013 at 08:36 pm
user-pic
Shop Cheap Prada Handbags and Prada Purses in Prada Outlet online store.Choose from a large selection of 100% Authentic Prada Bags on sale.
prada handbags outlet
golu dolls / February 28, 2019 at 03:20 am
user-pic
nice post
kanchipuramsarees / February 28, 2019 at 03:20 am
user-pic
nice post
kanchipuramsarees / February 28, 2019 at 03:20 am
user-pic
nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto