Wednesday, January 22, 2020Light Snow -5°C
Film

L'industrie du cinéma menacée à Montréal

Posted by Harold / January 9, 2008

20080110_davidfincher2.jpgLa grève des scénaristes américains qui sévit depuis plusieurs semaines continue d'avoir de lourdes répercussions. Après l'annulation de plusieurs productions et même des Goldens Globes, il semblerait que certains films qui avaient prévu être tournés à Montréal soient sur la touche.

Au sommet de la liste, Fantastic Voyage, reprise du blockbuster de 1966, et son réalisateur Roland Emmerich (The day after tomorrow, Independance day). Le tournage, qui nécessiterait beaucoup d'effets spéciaux, s'évaluerait à plus de 100 millions de dollars. C'est un peu moins de la moitié de ce qui avait été inséré dans l'économie québécoise grâce à l'industrie américaine l'année dernière.

Parmi les autres productions menacées, on retrouve Nine(50M$), du réalisateur de Chicago, Rob Marshall et Eloise in Paris(25M$) de Charles Shyer (Alfie).

Le problème surgit à un mauvais moment de l'année, l'hiver étant une saison très tranquille pour les tournages. S'il fallait que les acteurs se joignent aux scénaristes pour faire ladite grève, cela pourrait entraîner de lourdes conséquences sur l'industrie tout entière.

Aussi, on sait que depuis plusieurs années Montréal, avec son taux de change avantageux et sa richesse multimédia, est une destination convoitée par les producteurs américains. Or, avec la récente parité du dollar canadien, l'engouement risque d'être à la baisse. Tout est loin d'aller pour le mieux! À suivre.

Photo: David Fincher alors qu'il tournait son dernier film, The curious case of Benjamin Button, à Montréal. Tirée de l'IMDB.

Add a Comment

Other Cities: Toronto