Monday, January 20, 2020Light Snow -5°C
Film

Sexe et rock'n'roll

Posted by Harold / January 17, 2008

20080117_juno.jpgJuno est sans contredis le film révélation de l'année. J'avais entendu à la radio de Radio-Canada que le scénario était depuis longtemps pressenti comme un éventuel succès, mais, faute de grande campagne publicitaire, le dernier long-métrage de Jason Reitman est arrivé discrètement, laissant toutefois de profondes traces.

Le film aborde un sujet extrêmement tabou, spécialement aux États-Unis, la grossesse d'une adolescente, mais le traite avec simplicité et sobriété. La grande efficacité du film réside justement dans ce dénuement de tout cliché ou de superflue. L'emphase est mise sur la mère en question, Juno (Ellen Page, une révélation), et son cheminement dans cette situation inattendue avec un comique éclatant.

La distribution est géniale et les dialogues mordants du scénario portent la souplesse dérisoire du film. Tantôt cyniques, tantôt sarcastiques, les personnages amènent la réflexion sur la grossesse à des niveaux rarement visités au cinéma. Le jeune tandem de parents, Ellen Page et Michael Cera(qui nous avait fait oh comment rire dans Superbad), avec leur inaptitude totale à aborder la situation, sont à l'origine des meilleures scènes du film.

La musique du film, à l'instar de la réalisation, est sobre et appropriée. Uniquement composée de guitares acoustiques, elle ajoute une profonde humanité à cette histoire qui ne porte jamais au drame. Juno est incontestablement l'un des plus beaux films de l'année, et ce, en dépit d'une humilité cinématographique évidente.

Ellen Page sera récompensée aux Oscars, j'en suis sûr! À voir abslument. * * * *

Photo : Tirée de Fox Searchlight

Add a Comment

Other Cities: Toronto