Sunday, September 22, 2019Light Snow -5°C
Film

Pour en finir avec Xavier Dolan

Posted by Harold / July 4, 2009

290609_xavierdolan.jpgJ'ai tué Xavier Dolan. Symboliquement.

Le jeune réalisateur de J'ai tué ma mère, propulsé à des sommets profondément exagérés après avoir mystérieusement vu son film être primé trois fois plutôt qu'une à la quinzaine des réalisateurs du prestigieux Festival de Cannes, bénéficie d'un engouement et d'une nouvelle réputation, à mon humble avis, des plus fallacieux.

C'est qu'avant d'avoir visionné son film, il y a quelques jours à peine, j'étais habité d'un mélange de sentiments disgracieux allant du scepticisme profond jusqu'à, je l'avoue, la jalousie malsaine. Or, après le visionnement, je dois avouer que bien que les thèmes de son film se détachent bien évidement des terrains vagues du cinéma québécois, d'auteur ou pas, reste que sa forme puise sans retenue dans des idées reçues, d'ici et d'ailleurs, déjà maintes fois exploitées.

Nul doute que les conditions de production dites « difficiles » (permettez-moi d'en douter) et le statut précaire de son cinéaste ont grandement contribué au succès obscur du jeune Dolan. Toutefois, force est de reconnaître que, dans une optique la plus objective possible, la réalisation de J'ai tué ma mère possède plusieurs lacunes évidentes, notamment une sous-exposition chronique et une mise en scène que je qualifierais d'égocentrique et de masturbatoire.

J'irais même jusqu'à dire que si Dolan n'avait pas eu l'immense chance de tourner avec des comédiennes de qualité en Suzanne Clément et Anne Dorval, cette dernière soutenant à elle-même toute la crédibilité du film, l'intérêt du film n'aurait guère dépassé ceux que connaissent les films d'auteur québécois à petit déploiement.

J'ose seulement espérer que Dolan ne s'enflera pas davantage la tête avec toute l'attention qu'on lui porte à défaut et qu'il utilisera l'argent des bourses qu'il a reçu (et l'argent restant des doublages de films) pour nous concocter un meilleur film que J'ai tué ma mère. Ou, du moins, qu'il soit jugé à sa juste valeur.

Pour le moment, je m'explique encore difficilement comment J'ai tué ma mère est si surévalué.

Discussion

35 Comments

C. / July 4, 2009 at 06:02 pm
user-pic
Your own angst would translate so well into a film :)
Alexandre Lacroix / July 4, 2009 at 10:59 pm
user-pic
Ta critique est à elle seule assez fallacieuse. La jalousie que tu admets candidement semble affecter ton esprit critique. Néanmoins, je te comprends. Moi aussi ça me fait littéralement chié de le voir triompher à Canne aussi aisément. Mais ce n’est guère un prétexte pour écrire n’importe quoi. Ton argumentaire est nébuleux et sans consistance. Tu argues que le film est sous-exposé. Est-ce que tu as la moindre qualification en direction photo, éclairage, étalonnage? En quoi la mise en scène est-elle « égocentrique et masturbatoire »? C’est vrai que le vocable masturbatoire s’utilise bien dans une critique cinématographique. Vague, flou et avec une connotation contestataire, un mot porteur de sens pour le critique cinéma qui a la logorrhée facile sans avoir vraiment quelque chose à dire. Est-ce que tu as réfléchi à la signification des mots que tu écris? Est-ce que tu fais parti de la trame de ces pseudo-critiques qui déversent leur fiel sur tous ceux qui ont du succès? Essentiellement parce qu'il faut faire différent de la masse- mainstream -? Tu rêves de réaliser « le film ou la série qui vous bouleversera »? Alors, fonce. Cesse de jouer à l'anticonformiste sceptique et jaloux. Et joue le jeu. Nous verrons bien de quoi tu es capable.
Veronique / July 5, 2009 at 05:21 pm
user-pic
t'es rude beaulieu,
fais mieux, juste pour voir.

(j'ai très hâte en fait)






(pour vrai)
Valerie / July 5, 2009 at 10:26 pm
user-pic
Du calme les enfants.. Personne n'est mort!

Ceci dit, je n'ai pas encore vu le film, mais bien franchement j'ai de moins en moins envie de le voir parce que Xavier Dolan-TADROS (c'est son vrai nom quand même) m'énârve avec un grand â. Frais, prétentieux, tellement artisssse.. beurk.
phil / July 6, 2009 at 09:33 am
user-pic
bien d'accord avec toi valérie!
Mathieu B / July 6, 2009 at 06:15 pm
user-pic
Cher Harold,

Xavier Dolan te concoctera un bon film quand ces feuilles de choux que tu envoies valser sur le web seront correctement torchées, et que ta hargne envers le succès, même celui atrophié par le sensationnalisme médiatique, aura cessé de te donner des ulcères, ne manquant pas de mettre en exergue ta stagnation désolante sur ce genre de blogues où achoppent les ignares envieux.

Quant à toi ma belle Valérie, si s'exprimer correctement s'apparente forcément à prétention, et que tu écris avec une graphie tout empreinte d'ilotisme et de mépris le mot « artisse », c'est que tu dois être carrément aveugle pour ne pas voir en Dolan un type timide faisant des efforts surhumains pour parler en public ou aux médias, mais ne perdant tout de même pas son principal atout : le vocabulaire. Ce qui t'effraie, manifestement, dans ton besoin constant de simplicité et de nivellement vers le bas. Moi aussi je m'exprime bien, et je comprends Dolan de ne pas accepter de se censurer pour plaire à je ne sais quelle audience, en jactant dans un sabir de connards illettrés.

Et Harold, pour prétendre que J'ai tué ma mère, qui est un film bourré de maladresses, évidemment, étant donnés son budget, son échéancier de production, ressuce des concepts éculés, c'est probablement que tu as déjà vu tous les films de Bergman, de Sica, de Visconti, de Ford, de Houston, de Tarkovsky, de Truffaut, de Godard, de Melville... C'est ça ? Ton idée du cinéma est pleine, totale... Et tu ne juges nul produit ni personne sur des préjugés qui évincent d'emblée toute forme d'intellectualisme, de novation, de tentative, de poésie. C'Est ça ?

Et quand tu prétends que sans Clément ou Dorval le film aurait été mauvais, tu délires pitoyablement. N'avez-vous aucun goût où êtes-vous simplement cons ? C'est un film émouvant, universel, drôle, touchant, avec une vraie vision ; le décadrage, la direction artistique, les messages à l'écran... Êtes-vous vraiment imperméables à toutes ces trouvailles ? Quoi, vous avez vu Requiem For A Dream et ça y est, vous savez ce qu'est le cinéma ?

Alors moi si j'étais toi, Harold, devant ce genre d'événements qui dépassent ton maigre entendement des choses et ton intelligence particulièrement primaire, je laisserais le soin aux jurys internationaux de la SACD ou des distributeurs de salles français de porter un regard analytique sur le travail de Dolan. Contente-toi d'éructer de beaux billets sur ta tribune qui va changer le monde, et ce sera bien suffisant.

Bonne soirée
Phoff / July 7, 2009 at 09:40 am
user-pic
Vive le Québec! On coupe toujours les têtes qui dépassent.

Ce que les gens on tendance à oublier est que le film, imparfait, a été récompensé dans un contexte particulier. C'est un premier film d'un jeune de 19 ans qui n'avait pas un budget faramineux.

C'est un premier jet, pas un chef d'oeuvre.
Valerie / July 7, 2009 at 01:07 pm
user-pic

On ne devrait pas couper les têtes qui dépassent mais est-ce une raison pour tolérer les têtes qui enflent?
Mon cher Mathieu, laisse-moi te rappeler ceci: un acteur qui a eu la chance de se retrouver dès l'enfance sur des plateaux de tournages grâce à son papa (ou après avoir passé des auditions) ne peut pas être si inconfortable de parler en public, franchement..
Mais peu importe. La prétention que je reproche à Xavier Dolan-Tadros ne se trouve pas dans son langage mais bien dans son attitude générale, c’est tout.
Je ne crois pas que d'utiliser un vocabulaire plus soutenu est automatiquement synonyme de prétention. Je dois avouer que je préfère de loin écouter quelqu'un qui s'exprime convenablement plutôt que de devoir faire subir à mes oreilles les erreurs de grammaire, les anglicismes, et autres massacres habituels de notre langue.
Il reste que les gens qui ne maîtrisent tpas le même niveau d'éloquence que toi ne méritent pas ton mépris et ne sont pas tous des conards illettrés. Ils ont d'autres belles qualités, tsé.

Voilà c’est tout pour moi.
En supposant que c’était sincère et non juste un simple moyen de créer la polémique, je voudrais féliciter Harold d’avoir eu le courage d’exprimer son opinion minoritaire.

Suzie / October 19, 2009 at 11:22 pm
user-pic
Commence par être capable d'écrire en français sans faire autant de fautes d'orthographe avant de critiquer les gens, ça fera déjà ça...
Karl / November 15, 2009 at 10:12 am
user-pic
Si j'apprends que dans un bon film le caméraman est un gros trou de cul, je vais quand même apprécier le film. Idem pour le réalisateur.

Vous me faites bien rire avec tout vos commentaires et votre façon de vous adresser les uns aux autres. On dirait des mini-dolan à vous entendre. Ne voyez-vous donc pas que la prétention empoisonne vos propos?

Oui, Xavier Dolan est un asshole, mais je ne vois pas en quoi l'équipe derrière un film devrait en influencer la qualité, après-coup.
Alice / December 8, 2009 at 08:42 pm
user-pic
je suis entièrement d'accord avec votre critique.
il y a de très bonnes idées, et la composition des plans est très soignée.
mais le sujet est bateau, les clichés sont nombreux..
je me suis fait la même réflexion tout le long du film, "mais pourquoi est ce si sombre ? je me trompe ou toutes les scènes en intérieur/nuit sont sous exposées ?" je ne suis donc pas la seule à l'avoir remarqué.
et puis je me suis dit la même chose, ça commence bien et puis le propos vire, et on sait plus si ça traite des relations mère fils, ou si c'est tout simplement un portait narcissique où l'homosexualité du personnage envahit soudain tout et se substitue à tout propos.
ça m'a d'ailleurs fait penser à Tarnation de Jonathan Caouette, qui commence avec un propos dur, et singulier, et finit en cliché exubérant, autocentré, et caricatural gay.
je garde cependant un tres bon souvenir de J'ai tué ma mère, qui m'a bcp inspirée, plastiquement parlant.
Denis / January 3, 2010 at 02:04 am
user-pic
Et bein tant pis.

Tant pis pour toi. Heureusement, des gens si envieux et à la limite de la jalousie, sont des gens qui sont et resteront loin de moi.

Cloîtré dans un monde de confrontation, on n'avance pas trop loin dans la vie.

Pauvre Beaulieu.

Denis
Alyssa / January 4, 2010 at 09:14 pm
user-pic
Xavier Dolan m'énerve, mais je vais tout de même faire l'effort de regarder son film. Ensuite j'aurai peut-être le droit de dire que c'est mauvais.
Caro / January 10, 2010 at 09:28 pm
user-pic
Ce qui me chagrine est que je l'aimais bien ce petit garçon avec as bouille sympathique. Je suis peinée de le voir si changé, j'ai l'impression qu'il a attrapé le syndrome Marie-Josée Croze et je suis désolée mais si je ne trouve pas la personne sympathique d'emblée, je suis incapable de me laisser aller à regarder son film. Il est très probable que je manque quelque chose en le boudant mais il n'y a pas que le cinéma dans la vie. Malgré ce que certains en pense.
Marie-Hélène / January 31, 2010 at 09:07 pm
user-pic
Je ne vous comprend pas du tout. Comment pouvez vous pensez des choses comme ca ? Ce film est spectaculaire avec ses prises de vue a coupé le souffle, ses acteurs incroyables et son scénario magnifique. Au québec, peu de gens se rende aussi loin qu'il l'est deja, et de voir toute la jalousie que vous écrivez dans texte me fruste. Cela me fruste parce que vous n'etes pas capable d'etre content pour un jeune québecois. Il a 19 ans, et beaucoup plus de talents que la plupart du monde. Xavier Dolan, il est exceptionnel et je l'admire énormément. Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais aux yeux de la plupart du monde comme au miens, il est un génie.
Michel Jr Poirier / February 5, 2010 at 12:00 am
user-pic
Je suis d'accord avec toi Marie-Hélène (si tu me permets). Je trouve les commentaires ci-dessus injuste et d'une méchanceté gratuite. Pour ma part, je me fou bien de savoir combien il a couté ce film! Je me fou de savoir si Xavier Dolan est un enfant gâté pourri qui a joui d'une passe droit de son oncle, son cousin ou encore son amant! Le produit final est dans tous ses détails attachant et véridique. Il reflète une réalitée social, un stade qui n'est pas souvent aborder dans le cinema d'aujourd'hui. Je crois que le message a été passer avec brio et j'espere que toute les meres égocentrique du monde sauront capter le message. L'adolescence est un stade important dans le dévelopement d'un être humain. C'est dans cette période qu'on a besoin de référence mais la différence avec autrefois c'est que nos référence ne nous sont pas imposée. On choisi qui on est. On a tellement de choix qu'il est difficile de ne pas se perdre. Allors dite moi, n'est ce pas le meilleur moment pour un parent de s'assurer que sont enfant fait les bon choix pour lui meme et de les respecter malgrès tout afin de l'acepter comme être acompli, comme adulte. De l'aimer comme il est, de prendre la peine d'écouter qui il veut etre. La crise d'adolescence n'est en fait qu'une rage qu'a l'enfant de voir ses parents ne pas porter attention a l'évolution de celui-ci et de ne pas la prendre au sérieux. Je comprend que certaines personne décide de snober le film de Xavier Dolan, mais n'êtes vous pas justement des personnes centrer sur vous même qui décide de snober un message flagrant lancer par un adolescent. Ou sera votre fierté, vous lui avai montré a boire, manger, a bien se tenir et la se termine votre travail. Si la tâche d'un parent est devenu plus complexe que du temp de vos ancètre c'est que la société a évoluer, et évoluer c'est de tout et de partout. pour certain, je trouverais malheureux que vous puissiez vous bourer le crâne de toutes les connaisance matériel du monde mais que votre esprit reste pauvre et qu'il stagne.
James / February 16, 2010 at 06:28 pm
user-pic
Bonjour, je vois que beaucoup d'entre vous ont des avis différents, en tout cas cela suscite le débat.Chacun souhaite avoir le dernier mot sur le sujet ce que je trouve assez drôle, c'est caricatural! Le fait est que ce film possède de grandes qualités, du point de vue esthétique : les cadrages et la mise en scène. Je pense que le but d'un film est de pouvoir partager un ressenti, pour ma part ce film me parle. Après comme tout le monde le sait on ne discute pas vraiment des goûts et des couleurs. Et de savoir si l'auteur du film est inbuvable ou pas, c'est l'oeuvre final qui compte, seulement on a pas assez de recul lorsque l'on juge de la personnalité du créateur si on la connait si on l'a vu comme ci ou comme ça... Tout ça pour dire que ce qui compte c'est d'avoir passé un bon moment ou pas, le reste n'est pas si important à mes yeux.
ee / July 1, 2010 at 03:46 pm
user-pic
Non mais ta geule ?
ee / July 1, 2010 at 03:46 pm
user-pic
Non mais ta geule ?
carole / July 4, 2010 at 04:52 pm
user-pic
Je vous trouve dure dans vos critiques. Moi Xavier Dolan, il est peut-être frais, prétentieux, peut importe,il a fait du bon boulot, avec peu d'effectif, mais le message a très bien passé, et je trouve pour un premier essais c'est excellant, moi j'ai beaucoup aimé, c'est un film pour réfléchir et ce remettre en question.
Tout le monde a droit a son opinion, on est dans un Québec libre........je crois.
Je crois qu'il ira loin et je lui souhaite.
Karine M replying to a comment from Mathieu B / July 7, 2010 at 09:59 pm
user-pic
Merci Mathieu B.
lortie / July 18, 2010 at 11:00 am
user-pic
Je pense qu'il faudrait que tu arrêtes de faire des fautes d'orthographe avant de penser à être crédible.
albert gagné / October 11, 2010 at 04:52 pm
user-pic
Xavier Dolan,

Vous voyez juste quand vous déplorez le désintéressement des Québécois pour votre filmographie (canoe.ca, 9 octobre). Vous êtes tombé dans tous les pièges en montrant trait pour trait le visage que nous associons à votre génération, au lieu de vous porter à sa défense en dépeignant ses spécificités. On n'y voit qu'une jeunesse suivant sa quéquette à la petite semaine, dépourvue de culture et attachée à des valeurs vides tels la mode et le culte du corps. Vous véhiculez les poncifs les plus éculés en plongeant vos personnages dans l'oisiveté des villes où tout chacun s'adonne aux drogues récréatives et au vagabondage sexuel tous azimuts. Des noyés exsangues sans repère qui semblent tout ignorer de ce qui a précédé leur existence, tous issus de familles délabrées, où personne ne semble occuper un travail. Le pion anonyme qui se complaît dans son ignorance. Homosexualité, confort bourgeois, désoeuvrement, aucune quête existentielle, tout y est oiseux. On peut entrer dans votre cinéma à n'importe quel moment du visionnement. Quel intérêt y a-t-il, je vous le demande, à regarder des enfants jouer au docteur?
ulla kristen / May 23, 2011 at 09:45 pm
user-pic
Les gens sont affreusement jaloux lorsqu'ils voient quelqu'un
qui a du talent et qui a une belle diction....en particulier les québecois....surtout lorsque ce quelqu'un a des origines étrangères (parents). Je ne comprend pas pourquoi vraiment.
Essayez donc de faire pareil à son âge !
Pour ma part, Xavier Dolan est un petit GÉNIE !
et voilà pourquoi certains le jalousent autant.
Il ne fait que débuter ...Il ira très loin.

Ulla
protheses dentaire 93 / May 31, 2013 at 09:16 am
user-pic
Un sourire lumineux ça se reprenne.
Votre dentiste est capable de devenir un vrai devin.
Pour les personnes qui ne souhaitent pas voir les signatures des evenements sur ses dents,
il est judicieux de prendre des traitements esthetique dentaire 93.

En ce qui concerne les facettes en ceramique elles sont employees
pour envelopper l’imperfection.
Grace aux facettes, on passe dans le domaine de la chirurgie esthetique.


L’operation implique une meditation et le prix est assez
logique.
Utilisant les memes procedes tels que les faux ongles,
ces facettes de plaques en email d’une blancheur sont collees au niveau des dents et camoufle les irregularites, telles que les dents
felees.
Cette technique est egalement employe pour couvrir l’espace recueilli sur les dents de devant.

La grande partie du traitement s’adopte en une unique action et la therapie resiste
environ dix ans.
Pour ce qui convoite un sourire resplendissant, montre par un email reellement blanche, ci-apres les recommandations
Les moyens et substances modernes ne cessent de croitre
tout en considerant vos dents.
Parmi les recettes qui sont utilisables le plus il faut noter les appreils de blanchiment a la maison ajoute les
traitements en cabinet tenu par un dentiste
experimente.
L’accord aux therapies orthodontiques est ardus a accepter aussi bien pour les enfants
les personnes agees.
Toutefois le resultat de ce genre de soins ne sont plus a proner
prada handbags outlet / November 27, 2013 at 08:37 pm
user-pic
Shop Cheap Prada Handbags and Prada Purses in Prada Outlet online store.Choose from a large selection of 100% Authentic Prada Bags on sale.
prada handbags outlet
prada handbag / November 27, 2013 at 08:37 pm
user-pic
Shop Cheap Prada Handbags and Prada Purses in Prada Outlet online store.Choose from a large selection of 100% Authentic Prada Bags on sale.
prada handbag
michael kors handbags / November 27, 2013 at 08:37 pm
user-pic
Discount Michael Kors Handbags,Michael Kors Clutches,Michael Kors Wallets, Michael Kors Satchels, Michael Kors Shoulder Bags, Michael Kors Totes.
michael kors handbags
360vc.myblackicoffee.com / October 6, 2014 at 01:46 am
user-pic
How it handles color: Depending the about the quality setting.
One with the worst mistakes (hopefully you will not make
any further) an online designer may make would be to opt the wrong
format for any particular sort of image. Images with plenty of colors
and gradients, you may select JPEG.
golu dolls / January 29, 2019 at 05:37 am
user-pic
nice post
kanchipuramsarees / January 29, 2019 at 05:37 am
user-pic
nice post
kanchipuramsarees / January 29, 2019 at 05:37 am
user-pic
nice post
herbal powder / January 29, 2019 at 05:37 am
user-pic
nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto