Tuesday, September 17, 2019Light Snow -5°C
City, Music

Palmarès pot-pourri 2005

Posted by MP / December 31, 2005

Sérieusement, je n’ai pas le temps.
crèchebière.jpg
Mais, en tant qu’une des seules représentantes francophones sur ce blog, je me dois de représenter.
L’autre affaire, c’est que je ne fais pas grand chose simplement et que j’ai beaucoup de misère à faire des choix.
Donc, vous n’aurez PAS de palmarès, ni de liste simple à suivre et il y a des bonnes chances que je fasse des modifications un peu n’importe quand, parce que je vais avoir réalisé que j’ai oublié de quoi. Ok là ?

Si vous acceptez, voici en rafale, mes coups de cœur de l’année 2005.
Ils peuvent être des albums qui m’ont fait pleurer, des pièces qui me font transpirer ou des spectacles qui ont provoqué une vague de chair de poule sur mon corps entier, heuhh…

holdmygold.jpg

Je dois avouer que cette année fut très hip-hop pour moi. Je suis en train de lire Hold My Gold qui explique aux filles blanches comment être moins « wack » lorsqu’elles veulent faire part du monde du rap. À Montréal, quelques personnes ont donné de l’expérience à notre booty shaking et ces personnes sont : Ghislain Poirier et ses acolytes, les futurs millionnaires magiques, Omnikrom.
tek_ghis_omni.jpg
Les soirées Bounce le gros de M. Poirier ont endossé plusieurs albums marquant de 2005. Parmis ceux-ci ont retrouve, celle qui séduit hommes et femmes de tous âges, M.I.A., la petite criss de 19 ans, Lady Sovereign et bien évidemment, nos bâtards préférés, TTC. Les trois sont passés à Montréal et ont donné des prestations de bonnes à « ah oui, j’en veux plusss…».
ladysovereign.jpg


Sinon, dans l’électro, voici une liste, (ah fuck, je ne voulais pas en faire…), de n’importe quoi que j’ai aimé. N’oubliez pas, qu’ils ne sont aucunement placés dans un ordre quelconque.
-Dandi Wind, probablement celle qui détient le record de nombre de spectacles en un an à Montréal. Des costumes pas possibles et l’impression de voir flashdance trashy glamrock branché sur le 220 V. Heavy shit.
- Vive la fête – Grand Prix. Voix, paroles et beats dance naïf ultra-efficaces. Ils ont une chanson sur les chauve-souris !
- Katerine – Robots après tout. J’en ai déjà parlé, mais cet homme n’est pas croyable. Sa voix, ses paroles (s’excuser d’éjaculer dans les cheveux et suivre une fille dans la rue parce qu’il a envie de baiser), la pochette du disque sont…humm… audacieux…troublants …, certainement fascinants pour un album grand public. Bravo.
- Beck – Remix Ep 1. Beck trempé dans le grimme, c’est VRAIMENT sexy.
- J+J+J. Une des plus petites foules que j’ai vu devant un groupe en 2005, mais un super bon album. En plus, Magas (Ersatz Audio / Adult) chante sur une des pièces.
- SoCalled. Où se trouvait ce génie juif montréalais ? Ou est-ce que c’est juste moi qui était dans le champ ? Première fois que j’en entends parler, il suit la prestation de Gonzales à Pop Montréal. Avec son horde de musiciens, il nous interprète des versions électroniques et hip-hop de pièces klezmer. Wo. socalled.jpg
-Tout ce qui croise des sons électros qui évoquent le grignotage de béton et les basses fréquences qui donnent l’impression de se faire passer dessus par un rouleau compresseur : David Banner, Juelz Santana, Mike Jones, Cuizinier, Lil Jon, Modeselektor, Électronicat, Jacques Lu, bref, le crunk, le grimme, la baile funk, la booty et toutes les autres appellations que je maîtriserai seulement quand la mode passera.

Dans la catégorie on est super rock, mais on a quand même des beatbox et des synthés :
WAW.jpg
- We Are Wolves. Un des groupes qui me rend fière d’être montréalaise.
- Zzz. Une chance qu’ils ne viennent pas de Montréal, parce qu’il y aurait une guerre avec les loups.
-Quintron & Miss Pussycat. En tournée, même si leur maison est sous l’eau. Probablement, une des présences les plus colorées et créatives que j’ai pu voir sur scène cette année.
-Call me poupée. Merci de remonter le nombre et la qualité de la musique francophone au Québec. Yes, sir.
-Motormark. Chrome Tapes. C’est juste assez sale, rétro, rock. Le retour en force de l’étiquette DHR.
-Duchess Says. La chanteuse est folle et je l’aime. De l’électro qui décape.
misspussycat.jpg

Dans la section, nous autre on est juste rock.
-The Gossip – Standing In The Way Of Control. Ça torche. Allez l’écouter.
-The Kills – No Wow. Ils sont remplis d’attitude de rock star, mais c’est vraiment bon.
-Coachwhips. Sacrament que ça l’arrache. Égrainer du ciment contre un micro passé dans une pédale à distortion. Ça, ça m’excite !
-Heavy Trash. Genre 50’s bluesy rock oldschool. Genre c’est John Spencer qui chante, et il a ressorti son complet bleu-poudre et chemise à frills et on pouvait presque s’essuyer dessus au Swimming, quand ils ont joué là avec les Sadies comme groupe d’accompagnement. J’en ai rêvé toute la semaine.
gossip.jpg

Puis, on a la section « feel good » et émotion. (n’importe quoi)
- Jamie Lidell – Multiply. Tout le monde devrait avoir cet album à la maison. Vous n’êtes pas convaincus que vous aimez le soul, le funk, le r&b, ce n’est pas grave (même si vous avez peut-être un problème…) vous allez pouvoir faire jouer cette valeur sûre dans n’importe quel type de soirée ; famille, amis du secondaire, compatriotes trendy de votre emploi… ils l’apprécieront tous. La voix « Prince-esque » de Lidell fait fondre les plus durs à cuire et en plus, il est « cool » ! Je ne ferai pas votre éducation ici, mais voici des mots clés : Super-Collider, Cristian Vogel, Mocky, Taylor Savvy, Gonzales, Herbert…
- Arthur H – Adieu Tristesse. J’écoute cet album sur repeat depuis 1 mois.
- Albin de la Simone avec Feist – elle aime (sur la compilation le Pop en duo), c’est juste ben ben beau.
- Handsome Boy Modelling School avec Cat Power – I’ve been thinking. Même chose. Genre de pièce qui fait que tu veux devenir chanteuse pour être aussi « sex » qu’elle.

Pour terminer, les personnes inspirantes sur scène et les spectacles qui auraient dû durer 8hres.
-Gonzales – Solo Piano. 10 ans d’absence de Montréal. Ça a valu l’attente. La première fois que j’avais la chair de poule et la bouche ouverte pendant 1hre. Ouf.
-Michel Gondry pendant ResFest. Émerveillé par tout. Terre à terre. Génie créatif de l’image en mouvement. Il a dit « Quantity makes quality » et pour ça je lui dois tout. Totalement stimulant.
-Wild Billy Childish. La légende à Montréal. On aurait dû éliminer 50% de l’auditoire qui s’en foutait un peu et être autour d’un feu de camp avec cette homme exceptionnel.
-M.I.A. Quel modèle positif et source d’inspiration. Elle est incroyable.

Je pourrais parler pendant des heures de ce que j’aime, je suis comme ça. Je vais vous épargner, mais ça va être difficile. 2005 fut une année puissante musicalement. Quoique c’est peut-être le taux anormalement élevé d’alcool dans mon sang qui a rendu tout plus beau et plus bon… Finalement oubliez tout ce que j’ai dit, je ne suis qu’une ivrogne… héhé…


Discussion

5 Comments

FX / January 3, 2006 at 10:27 am
user-pic
Tu es UNE ivrogne, c'est vrai, mais tu n'est pas QU'UNE ivrogne. Keep on rockin' in 2006! (Non mais, qu'est ce que vous avez tous avec Gonzales? Son concert en clôture de Pop Montréal était définitivement dans le top 5 de l'année, j'en conviens. Cela dit, pour ce qui est du "génie" musical, I'm not sure. Suis-je le seul à trouver qu'il sonne comme un cover d'Erik Satie? Not that there's anything wrong with that...)
simon / February 6, 2006 at 01:04 pm
user-pic
hey salut midnight poutine,

dis moi c'est un tres bon blog que je vois la, ton palmares 2005 est le mien , c'est marrant mais les 3/4 des shows ou tu etais , ben je devais pas etre loin, crisss,
meme sur tous ce que tu as du voir au zoobizarre, tu as du te ramasser un peu de mes bieres qui volent tous le temps (surtout pour les duchess et we are wolves)
bref je te range ton blog dans mes marques pages, et pas cachés dans le bas non non, bien en haut pour aller checker ce qui s'y raconte regulierement

ciao

simon
good family lawyers / November 4, 2016 at 01:25 am
user-pic
Hi there colleagues, its wonderful post regarding tutoringand completely defined,
keep it up all the time.

Add a Comment

Other Cities: Toronto