Thursday, September 19, 2019Light Snow -5°C
Music

Gone Away for a Vacation: Rep. of Safety, etc.

Posted by Evelyne / May 30, 2006

rep-of-safety.jpgPhoto: Jennifer Rowsom

C’est dans un Lambi toujours chaleureux mais s’éloignant d’une borderline combustion spontanée (les propriétaires promettent un système de ventilation, assez bienvenu merci, d’ici peu) que Famulous, The World Provider et les Torontois de Republic of Safety ont chauffé leur bois vendredi.

Entrée en scène de Violette/Roxanne et Rokoko, liés par le sang mais aussi par leur talent pour l’impro calculée et le trash maison, et qui dès le départ désarment par leur franche autodérision. Frérot arbore un look de matante des cavernes, collants caca d’oie et bâton de sourcier à l’appui, alors que soeurette a une coupe de cheveux aussi bipolaire que ses nombreux side projects.

On est avertis : ce sera un show à quatre pattes à terre, on a quatre tounes pour se faire une idée. Le support musical sur lequel Rok et Rox déferlent est bien mince, que des beats électros salauds, mais c’est pas ça leur truc, c’est autre chose.

Rythmes chuchotés, moves implacables et zoophilie de salon ont constitué leur troisième et dernière prestation de quatre pièces. On s’ennuiera.

Cue sur The World Provider, dont on a pu goûter la fantaisie avec sa prédécesseure de planches ici. Kid dans l’âme, Malcolm Fraser s’accompagne de sa tendre épouse et d’amies proches pour nous faire écoper d’une dose assez raide de claviers et d’impressionnisme. Costumes qui matchent, lamé or et emphatie garantis.

De ses 6 pieds whallever, Malcolm nous lance un trémolo assez kitsch sexy pour prendre une tournure tout à la fois ridicule et addictive. Ajoutez une moustache handle bar radicale et des mouvements de hanches dignes des pires/meilleures stars pop, et vous ne voudrez plus que ça cesse. TWP a même pris la scène seul, en mémoire de ses prestations premières. Plein de considération, ce fournisseur.

Puis vient le quatuor Republic of Safety, frères d’étiquette de TWP, de Toronto ceux-là – le Torontois leur sort d’ailleurs par les oreilles. Drummer roux à tatouages, deux basses, chanteuse spasmodique et douée, des compositions qui channellent Gang of Four et nous enjoignent de tout sacrer là pour nous consacrer à notre Art. Tant mieux, le Torontois nous sort nous aussi par les oreilles.

En tout et pour tout, une très bonne prestation, qui a fait se rapprocher la foule petit à petit, du tréfonds de la salle aux boîtes de son de la scène. EP disponible sur l’étiquette Ta-Da! (comme celui de TWP), maison menée en partie par Patti, les cordes vocales du groupe.

Discussion

7 Comments

Dane Armstrong / June 21, 2007 at 12:08 pm
user-pic
Pirates of the Caribbean scenes, starring actor Chow Yun-fat, are censored in China, reports say...

Add a Comment

Other Cities: Toronto