Sunday, January 26, 2020Light Snow -5°C
Music

Herbert: À chaud

Posted by FX / August 25, 2006

herbert.jpg
Qu'est ce qu'on disait donc? Ah, oui!

MATTHEW HERBERT: 1
FX: 0

La soirée d'hier ne change rien au fait que je trouve que la presse et (une partie de) ses fans font vraiment dans la dithyrambe hystérique en nous cassant les oreilles avec le fait qu'il échantillonne des trucs live (dans ce cas-ci, strictement ornemental). Cela dit, au final, je crois que c'est davantage avec Radio Boy que j'ai un problème (Wishmountain's OK). Pour ce qui est de Matthew Herbert lui-même, il ne fait aucun doute que le bonhomme connait sa musique. En fait, sa prestation ressemblait étrangement (hello les robes de chambre) à celle que Jamie Lidell aurait dû nous livrer au FIJM, en juillet dernier, si Gonzales n'était pas venu nous faire son schtick de piano bar à mi-parcours. Good, straightforward, infectious groove. Kudos aux musiciens locaux qui se sont joint au house band et coup de chapeau bien senti au chanteur dont le nom m'échappe et qui nous a (presque) fait oublier Dani Siciliano.

Photo courtoisie de la politique "pas de caméras" du Slub Coda.

Discussion

2 Comments

J-Mac / August 26, 2006 at 06:26 pm
user-pic
Ha ha! Really! But you still don't sound that convinced -- is 1-0 an ass-kicking, or just a narrow defeat?
FX / August 27, 2006 at 04:21 pm
user-pic
Well... Disons que c'est un peu futile d'essayer d'expliquer en long et en large à un auditoire mystère le pourquoi du comment de ma position ambigue au sujet du bonhomme. I'd say that the 1-0 is in fact a narrow defeat. Had I read earlier the Mirror article where he mentions an upcoming film and theatre piece ... we might have ended up with a tie!

Add a Comment

Other Cities: Toronto