Sunday, January 26, 2020Light Snow -5°C
Music

Métal hurlant : Peaches + EODM

Posted by Evelyne / August 2, 2006

Peaches-first.JPG
Photos par Electrik Erik

Telle une bleachée en talons aiguille et paillettes nihilistes qui écoute du Fischerspooner à fond la caisse, je suis honteusement en retard. Pour vous parler de Peaches et de son astucieuse première partie, Eagles of Death Metal.

Toujours à l’affût de trucs pas propres, Peaches s’est éloignée de la vague électroclash plus vite que son ombre, en mettant de l’avant son côté stadium rock, ce qui va par ailleurs très bien aux dimensions agrandies des salles de spectacle qu’elle enfourche désormais. Pour pousser l’effet plus loin elle s’acoquine à EODM, on le devine, suite à sa collaboration sur son dernier album avec Josh Homme – non mais, y a-t-il un nom plus doucereux à prononcer que celui-ci dans le monde du rock actuel?

Peaches-fin.jpgCommençons par le dessert. La Pêche a été fidèle à elle-même en occupant comme une reine la scène souvent trop vaste du Métropolis, allant même jusqu’à jouer à Houdini et à nous prestidiger sa présence, réapparaissant au balcon pour camel-er (néologisme féminin de teabagger, ok?) ses fans au niveau des sièges avant. Mielleux, fielleux.

Par contre, malgré le band tout-féminin, la rage de vivre et les références pornodildohomo, on s’ennuie à mesure que le show se déroule. Formule essouflée, au contraire de sa performer? Elle se démène, mais les riffs et beats simplissimes de la musique assomment en bout de ligne. Pour l’incontournable Fuck the Pain Away par contre, impossible de ne pas entonner le cri de ralliement blasé.

EODM-first.jpgRevenons au plat de résistance. Josh manque à l’appel, mais le reste du groupe est résolument là pour nous instiller du rock dans les veines. « What a fucking great rock n’ roll city », lance Jesse « The Devil » Hughes à mi-chemin. On ne prétend pas faire autre chose ici, alors on va même jusqu’à consacrer 3 covers de bon vieux rock des annales sur une prestation de quoi, 8 chansons? Les Ramones, Stealers Wheel (endisquée) et les Rolling Stones passent au cash.

EODM-final.jpgFait intéressant, si vous écoutez l’interview menée par Stéfane Campbell de CHOQ.fm, vous verrez que si Peaches fait dans la politique sexuelle et pas à peu près, EODM fait dans le… sexuel tout court. On nous somme « Impeach my Bush » d’un côté, et de l’autre, de « get down and boogie ». Hughes, à défaut d’être cohérent, soulève un excellent point : les artistes devraient-ils se politiser ou pas?

Voici quelques passages verbatim du Devil en personne, voir ici pour les meilleurs extraits de l’entrevue menée par Stéfane Mariachi-Campbell à CHOQ :

“Cheeba’s just such a sweet baby. (…) We’re not political in any way, shape or form. I’m not here to tell you who to vote for. It’s none of my business. (…) The last person you should ever listen to, ever, in terms of directing civic and public affairs, is a rock n’ roller or an actor. We have nothing to say about politics, so I’m not even going to pretend. The political make it too easy for an artist to take themselves too seriously, and then you lose your musical edge. (…) But I just don’t want to be in a position to be a hypocrite. I just really want to have a good time. (…) EODM promises and delivers every time. There’s no tricks, just rock n’ roll, just here to shake ass.”

“American politics? I stay as far from them as I possibly can. I just want my money and my guns, and I don’t want anyone to tell me what to do. Anybody should be able to marry whoever they want to, just basically do whatever they want to. That’s my politics baby. Get down and boogie.”

Discussion

8 Comments

Gaurav / February 4, 2015 at 01:38 am
user-pic
This kind of comedy has been absnet for quite some time since its predecessor Whose Line Is It Anyway was cancelled. I was a huge fan of the show and seeing that Trust Us With Your Life is the new updated version makes me look forward to it. Jonathan Mangum is awesome at this type of comedy and it’s great that he’s a part of this. When I heard it was premiering yesterday I set my DVR but haven’t had the chance to watch it yet. A Dish co-worker suggested I download the remote access app for my Smartphone and watch it on my break. It let’s me stream live TV or anything I’ve already recorded through the Sling Adapter and best of all it works great with the Hopper. Now I’ll be able to watch Trust Us with Your Life at lunch or on the train ride home. Maybe Fred Willard will participate in future shows the way Drew Carey did. That would definitely be a great show.
auto insurance in OH / April 15, 2015 at 02:32 pm
user-pic
Why don't you write a book about this experience. You hear more about brain tumors everyday and this particular procedure to remove them. I'm sure there is a wide audience of readers for this type of material who would relish the opportunity to hear from someone who actually experienced the fright, pain and amazing recovery. There is no one who could write it better.Just sayin.

Add a Comment

Other Cities: Toronto