Wednesday, January 29, 2020Light Snow -5°C
City, Music

GAMIQ / Satisfaction post-partum

Posted by Evelyne / September 18, 2006

1.jpg
photos par Geneviève Cartier





Comme pour faire mentir son propre acronyme hier, le GAMIQ n’a pas constitué d’imposture décevante. Timide par moments, mordant par d’autres, le gala a été empreint de la retenue des débuts tout en étant affirmé dans ses convictions, et a vu défiler un des pans de notre belle scène locale. Avec panache.

Selon Olivier Lalande, chroniqueur au ICI et chef de pupitre au magazine Nightlife, « le house band a décidément été la vedette de la soirée. » Difficile de croire que Sunny Duval a rencontré les animateurs de la soirée pour la première fois le soir même! En plus de l’auteur de l’album Achigan, les gagnants sont donc montés sur scène au son de leur propres tounes ranimées par Catherine Love-City, claviériste du Volume était au maximum, l’omniprésent Nicotine à la batterie en remplacement de Fred Fortin, et Marie Pierre Fournier à la basse.

Du côté des lauréats, Les Temps Liquides ont ouvert le bal en remportant le trophée du meilleur album inclassable pour Le truc c’est de tout faire à la botch. Frank Liquide, humble botcheur devant l’éternel, était le premier surpris : « J’ai vraiment cru qu’AIDS Wolf allait l’emporter! » Voilà où le mode de sélection des gagnants pèse dans la balance. Comme l’attribution des prix était établie par votre Internet (1300 voteurs en tout), « ce n’est pas nécessairement (les fans de AIDS Wolf) qui ont voté ici », enchaîne Frank.

Petit historique de la démarche : dans un premier temps, les catégories ont été déterminées par vote Web, puis les gagnants. Le scrutin a d’ailleurs été le seul objet de critique au cours de la soirée. « J’ai toujours trouvé ça douteux, les votes du public. Que Think About Life ne se soit pas retrouvé ici, par exemple… Mais c’est bien organisé (…). Manque qu’une couverture de fond », croit Alex Lemieux, agent des Georges Leningrad au label Dare to Care également à la tête des soirées Flaky Disco au Zoobizarre, choisi pour remettre le prix du meilleur album électro.

Absence à peu près totale de la scène anglo, donc, et forte prédominance des satellites Bonsound et... Dare to Care.

Sébastien Charest, organisateur et responsable des relations de presse, défend la méthode : « Il faut arrêter de dire que le public est trop influençable (…). De toute façon, parmi les voteurs, plusieurs faisaient eux-mêmes partie de l’industrie. »

POIRIER.jpg
Ghislain Poirier

Ghislain Poirier, justement gagnant de l’album électro, renchérit : « Ça donne lieu à des incongruités… Dans la catégorie hip-hop, seulement deux (nominations) sont des albums », les autres étant des mini-albums. Quoiqu’il en soit, tout comme Atach Tatuq qui sont passé de leur rôle de maîtres de cérémonie à récipiendaires pour l’album rap de l’année, Poirier était manifestement flatté de sa victoire, qui constitue une belle marque d’appréciation de la part de ceux qui achètent des disques et vont voir des shows.

DESCENTE.jpg
La Descente du coude

Technicalités mises à part, on s’entend pour entériner les consécrations d’Afrodizz dans la catégorie world/trad, d’André avec Les Derniers modèles de la mode masculine dans la catégorie pop/folk (« Notre premier prix! »), des Sainte-Catherines dans celle du punk (victoire prédite par Simon Leduc, frontman des concurrents de La Descente du coude, qui ont fourni une sacrée prestation), la surprise des Prostiputes pour le meilleur album rock n’ roll avec Trop souvent mal baisés (« Quand t’es du bord de Jésus, tu peux pas perdre! We are the next Nirvana! »), et, évidemment, le prenant hommage à Piggy D’amour, avec à sa place un Vincent Peake malheureusement pas très à l’aise en anglais.

Malajube, on s’y attendait, a brillé en remportant les trophées d’album rock alternatif et, en guise de conclusion, d’artiste de l’année.

MALAJUBE.jpg
Malajube

Pour ce qui est des clous de la soirée, la dichotomie scène locale et industrie commerciale a été un thème prédominant au micro. Le clouage (ha!) au pilori de MusiquePlus par biais de l’animateur Gonzales est digne de mention; Alex B de Bande à part, présentateur à ses côtés, a en effet lâché un « J’étais vraiment content quand j’ai appris que j’allais présenter le prix avec un animateur de MusiquePlus! Je pensais être ici avec Paris Hilton ou Hulk Hogan… ».

DALES.jpg
Les Dales Hawerchuck

En plus de la performance dédoublée des Dales, la finale avec prestation d’André compte au nombre des points forts. Ces derniers ne se sont d’ailleurs pas gênés pour remercier CKMF en plus des stations indés que sont CISM, CFAQ et autres CIBL. « Je pense que c’est important de les mentionner », dit Frédérick St-Onge, batteur. « C’est le mandat des stations radios étudiantes de débusquer des groupes comme ç’a été le cas avec les Trois Accords et Malajube. Et leur support est très important. Mais on est contents de tourner ailleurs aussi. » Même son de cloche chez les chouchous Malajube. « Le gala de l’ADISQ, on va aussi y aller. On est contents de se rendre là, ce n’est pas juste du mauvais monde. Mais une fois là-bas, on n’a aucune idée de ce qui va se passer… », avance Thomas, claviériste de la formation.

ANDR%C9.jpg
André

Hugo Mudie, frontman des Ste Catherines et affranchi jusqu’à la moelle, a pour sa part affiché ses couleurs une fois de plus lors de ses remerciements. « Être indépendant, c’est pas un stade pour passer à autre chose. C’est une décision. »

Le fossé béant creusé par la décentralisation de la scène locale franco a donc commencé à se remplir hier. Sans ambages et plein d’ambition, Charest promet une deuxième édition encore plus riche : « On a débuté l’organisation en avril. Pour le prochain, on commence en décembre. » Pour paraphraser Alex Lemieux, peut-être peut-on s’attendre à une GA"MIMI"Q..?

Discussion

7 Comments

Ravi / February 4, 2015 at 02:38 am
user-pic
Thank you for your attention!AIK will run the Letter Writing Marathon(LWM) on December 2012. We will let ppeloe know through News letter and SNS before the campaign begins. Of course, you can find the info on our website!Please join us when the LWM starts!
golu dolls / March 26, 2019 at 12:48 am
user-pic
nice post
Kanchipuram sarees / March 26, 2019 at 12:48 am
user-pic
nice post
Kanchipuram sarees / March 26, 2019 at 12:48 am
user-pic
nice post
Herbal Powder / March 26, 2019 at 12:48 am
user-pic
nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto