Sunday, September 22, 2019Light Snow -5°C
Music

Le Gala de l’ADISQ : Sur la bonne track!

Posted by Harold / November 3, 2008

20081003_Karkwa.jpg

Un petit retour sur la présentation du 30e gala de l’ADISQ diffusé sur la toujours très agréable chaîne nationale francophone. Tout d’abord, une prestation d’ouverture clairsemée et hétéroclite qui ne mettait malheureusement pas en valeur les artistes respectifs. Incongru, brouillon et rococo (à ne pas confondre avec Alfa). Mais bon, on ne peut vraisemblablement pas mélanger les pommes et les poires.

Louis-Josée Houde, qui n’en était pas à son premier centre Bell, a confortablement joué son rôle, parsemant la soirée d’un humour bien à lui. À souligner, la capsule ICI Louis-Josée Houde spécial ADISQ. Revoir les bourdes d’artistes dans les galas précédents, génial! On a aussi bien aimé le gag sur le commis de disque incapable de prononcer 48,42$ en français. Toujours irritant…

La distribution générale des Félix a parfaitement bien reflété, à mon avis, la teneur des nominées et a récompensé les bonnes personnes. Il a été particulièrement agréable d’observer Karkwa, qui ne tourne pourtant pas particulièrement sur la radio commerciale, ajouter les Félix d’auteur-compositeur-interprète et du groupe de l’année à ceux de l’album alternatif et du vidéoclip de l’année à L’Autre Gala, présenté lundi soir. Si ce n’est pas déjà fait, Le volume du vent est à se procurer.

L’hommage à notre Cééééééline était bien et, à la même mesure que voir les Canadiens remporter des matchs, mon sentiment de fierté nationale a été chatouillé. Je n’étais visiblement pas le seul, car des milliers de spectateurs sur place on entamés les olé olé généralement réservés au bleu-blanc-rouge.

Très honnêtement, la musique francophone, émergente et commerciale, tourne bien ces jours-ci et les trente années de sa célébration ont de quoi consolider l’importance de la langue nationale, dans notre culture nord-américaine et dans notre société. En conclusion, je cite Isabelle Boulay, qui paraphrase Félix Leclerc : « Tant qu’on chantera, le Québec continuera d’être ». Continuons de chanter les amis.

Discussion

2 Comments

Sarah / November 3, 2008 at 06:44 pm
user-pic
Puis-je me permettre d'ajouter comme c'est touchant de finalement voir que l'Acadie a aussi sa place au gala de l'ADISQ avec la superbe performance de Radio Radio avec Ariane Moffat!
Tu n'es pas le seule à avoir eu ta fierté nationale chatouillée. :)
Harold / November 3, 2008 at 08:41 pm
user-pic
Parfaitement en accord avec cela!

Add a Comment

Other Cities: Toronto