Wednesday, May 22, 2019Light Snow -5°C
Music

|Malajube @ La Tulipe| Le meilleur à venir

Posted by Harold / February 18, 2009

2009180309_malajube.jpg
Photo: Courtoisie de Bonsound.

La soirée qu’il ne fallait pas manquer hier était sans contredis le spectacle de lancement de Labyrinthes, le dernier album de Malajube, tout juste sorti la semaine dernière. La salle du La Tulipe était pleine à craquer et de nombreuses personnes s’entassaient sur le trottoir de la rue Papineau, confinées à chasser les revendeurs inexistants pour obtenir un droit d’entré. Il n’a pas à dire, tout le monde attendait ce moment avec impatience!

Trois ans après la sortie de Trompe-l’œil, galette pop-rock déjantée qui a propulsé le groupe au sommet, le quatuor, au terme de deux semaines chargées en autopromotion, pouvait enfin renouer avec le public et déballer sur scène l’ensemble de leur nouveau matériel. Dans la même optique que leur second spectacle aux Francofolies de 2007, les gars de Malajube ont interprété l’album en entier, dans l’ordre proposé sur le disque. Pourquoi faire les choses compliquées quand on peut faire ça simple?

Après quelques petits pépins techniques et un vote démocratique avec le public, ils ont repris l’intro d’Ursuline, à laquelle l’absence de son du clavier de Thomas n’avait pas rendu justice, donnant finalement le coup d’envoi à la soirée. Bien que le groupe était visiblement nerveux de se retrouver en spectacle avec uniquement de nouvelles chansons, force est de reconnaître qu’une prestation de Malajube est toujours aussi électrisante. Certes, le nouveau matériel est loin d’être encore parfaitement rodé live et le chant de Julien Mineau est encore assez loin des notes poussées sur l’album, mais on sent que ça ne prendra pas des mois.

Les nouvelles chansons sont vraiment difficiles à qualifier. Elles ont chacune une composition assez dense et le tempo, à l’intérieur même des pièces, est extrêmement volatile. Pris à part, Labyrinthes est un excellent album. Le problème réside dans les comparaisons inévitables avec l’ancien matériel. Peut-on parler ici de progression ou de changement de cap? La réponse est aussi nébuleuse que sa réflexion. L’essentiel est de dire que l’énergie et le talent de Malajube sont toujours bel et bien présents, mais canalisés de manière différente. Même en étant moins pop et donc, forcément moins facile d’accès, ça donne tout de même de la foutue bonne musique. Que les initiés n'en jouissent peut-être pas autant que les habitués, on s’en fout éperdument.

En prime, un rappel de demandes spéciales où le public, à main levé, pouvait demander presque n’importe quelle pièce. Au compte final, les hauts plafonds de La Tulipe ont fait résonner les accords de La monogamie, La valérie, La maladie, Le robot sexy et l’immanquable Montréal -40. Un bon spectacle qui laisse entrevoir le meilleur pour le reste de la tournée.

Pour ceux qui fustigent de ne pas pouvoir se procurer de billets pour l’une des prestations dans la métropole, sachez que le groupe donnera un concert intime le 3 mars à l’Escogriffe auquel on chuchote qu’il reste encore des billets, en vente sur place.

Discussion

4 Comments

kelly / February 19, 2009 at 01:43 am
user-pic
c'est vrai que les nouvelles chansons sont vraiment difficiles à qualifier. La musique elle-meme est quelque chose que j'n'peux pas placer, mais j'aime bien les sujets dans les paroles.

j'suis pas francophone, mais j'ai habite a montreal en 97 et le sujet de la religious est interessant pour moi dans cet album.

c'est dommage que j'suis pas la a montreal. j'aimerais tellement voir un "show" de malajube. j'espere qu'ils vont passer a salt lake city encore.
Harold / February 19, 2009 at 09:19 am
user-pic
J'ai lu quelque part que le thème prépondérant de l'album était la maladie. Je crois que le père de Mathieu, le bassiste, était récemment mort de l'alzheimer et que Julien s'en était beaucoup inspiré pour ses textes. Pour l'église, j'adore les cloches à la fin d'Ursuline! Tu peux lire l'entrevue que le groupe a donné à VOIR pour connaître la petite histoire des chansons :
http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&;section=6&article=62678

Add a Comment

Other Cities: Toronto