Wednesday, January 29, 2020Light Snow -5°C
Music

Retour sur le lancement d'album de La Patère Rose

Posted by Valerie / March 27, 2009

patererose.jpg
Après avoir gagné le premier prix à la plus récente édition des Francouvertes, La Patère Rose se sont produits la semaine dernière au National pour présenter leur premier album paru sur Grosse Boîte.
Le trio, formé de membres de Misteur Valaire et de la chanteuse-pianiste Fanny Bloom donne dans l'électro-pop à tendances dansantes et ambiantes.

Étant plutôt fan des pièces rythmées, je me suis satisfaite de l'énergie rafraichissante du groupe qui se fait ressentir sur des morceaux comme "Décapote", "Jessicok", ou "Pacemaker". Fanny Bloom s'est visiblement fait plaisir en interprétant ses compositions de façon presque théâtrale - concept qui peut facilement tomber sur les nerfs, mais qui reste tout de même efficace dans le cas de La Patère Rose.

En plus de ses aptitudes entant que musicienne, Fanny Bloom possède une voix tout aussi puissante qu'enjôleuse. Cette voix est ce qui donne de la saveur aux pièces plus douces comme "Backyard souvenir", "Duet-tacet" et "L'éponge" (qui fait drôlement penser à du Émilie Simon).

La richesse musicale que propose La Patère Rose mérite une certaine mention - on a eu droit à de l'accordéon, des cuivres, des cordes, des percussions, sans compter les claviers et bruitages. De plus, le groupe a fait deux reprises, soit "What Is Love" de Haddaway et "Psycho Killer" des Talking Heads.

Quelques particularités sonores de Misteur Valaire viennent parfois se mêler aux couleurs de La Patère Rose, comme sur "Duchesse" avec des clips audio rétros, ou sur "Les deux bonnes soeurs" sur laquelle on peut détecter une petite insertion de scratching.

Il y a une seule chose que je me demande à propos de La Parère Rose: pourquoi est-ce que Fanny Bloom choisit de parfois chanter en anglais? Avec ses études en lettres, il est évident que la chanteuse possède un certain vocabulaire - je trouve un peu dommage qu'elle ne l'utilise pas à son avantage.

Malgré ses imperfections, le jeune groupe mérite pleinement toute l'attention qu'il obtient présentement.

Photo tirée de la page Myspace du groupe.

Add a Comment

Other Cities: Toronto