Wednesday, January 22, 2020Light Snow -5°C
City, Music

Suoni Per Il Popolo : Sonique populace

Posted by Phil / June 9, 2010

Quintron & Miss Pussy Cat Suoni Per Il Popolo
Les musiques d'avant-garde et expérimentales demeurent profondément encrées dans l'underground culturel à l'abri de l'oreille peu habituée des grands courants populaires. Drone, ambient, electronica, free jazz, post-rock, metal et autres bruits se diffusent rarement sur les ondes des médias dits commerciaux. Au petit bonheur du fana de ce créneau, parfois chauvin et peu enclin à partager ses préférences. Depuis 26 ans à Victoriaville, le FIMAV (Festival de musique actuelle de Victoriaville) tente, tant bien que mal, de démocratiser les musiques implacables. Mais force est de constater, celles-ci ne s'adressent pas à tous les auditoires. Et c'est pour le mieux. Depuis dix ans maintenant, les Suoni Per Il Popolo (des sons pour le peuple) présentent la crème de la musique expérimentale. Bien qu'écourtée de 27 à 17 soirs, la programmation de ce dixième anniversaire s'annonce aussi exigeante, intransigeante et inexorable qu'à l'accoutumée. Tant les figures emblématiques de la scène avant-gardiste contemporaine que les jeunes loups en émergence fouleront les planches de la Sala Rosa, la Casa Del Popolo et du Il Motore. Quelques artistes à surveiller.

Dès ce soir, le trio autrichien Radian propose une improvisation électro-acoustique élaborée à partir de strates auditives microscopiques. C'est-à-dire ces sons distants, tels le bruissement d'une brosse métallique sur une peau de tambour ou le coup sec et rapide d'une prise entrant dans la douille d'un circuit commuté, qui s'entendent avant que la musique résonne. Sinon, AIDS Wolf, maintenant en formule trio, pulvérisera par son agression bruyante la Casa.

Demain soir, jeudi 10 juin, Emeralds, qui a récemment fait paraître le remarqué Does It Look Like I'm Here? (sous étiquette Editions Mego), propose sa musique drone et ambiante à la Casa. Ce concert donné par un des chefs de fil dans le genre pourrait s'avérer un des faits saillants de l'édition vingt-dix des sons. Le même soir, William Parker, figure de proue de la scène jazz expérimental, se produira au dessus du restaurant Espanol (Sala Rosa).

Samedi 12 juin, une performance fort anticipée des puissants Oneida est au menu de la Casa. Rated O, épique opus paru en 2009 (sous étiquette Jagjaguwar) figura au palmarès de fin d'année de plusieurs. Mais, c'est en concert qu'on dit de la bête qu'elle hurle à pleins poumons. De l'autre côté de la rue, à la Sala, No Fun Productions (de Brooklyn) présentent, entre autres, Hair Police (mettant en vedette des membres de Wolf Eyes) et Oneohtrix Point Never. Pensez à Vangelis, sans le fromage. Une soirée qui s'annonce ambiante, bruyante, à percer les murs du son. Beau sur papier! Bon en direct? À suivre... Au Il Motore, tUnE-YarDs, étrange petit groupe local. À découvrir.

Dimanche le 13, William Basinski, maître des boucles analogiques attendu à Montréal depuis des lunes, se donnera à la Sala.

Vendredi prochain, 18 juin, Quintron ramène son orgue à 500 chevaux-vapeur en compagnie de Miss PussyCat. Boogey du bayou, rockabilly déjanté et festif. Incontournable. En compagnie de Health de Los Angeles et leur son synthétique brut, qui feront leur première montréalaise.

Dimanche 20 juin, Wavves revient à Montréal, moins d'un an après sa dernière visite. Renouveau grunge, pop lo-fi, intoxication et fiasco scénique. Tout cela pourrait se produire.

Fait saillant incontesté de cette dixième édition des Suoni : l'ultime concert de Isis, mercredi 23 juin. Pionnière du post-metal, influence intarissable du post-rock, la troupe, qui donna son premier concert en carrière à Montréal en 1997, annonçait en mai qu'elle se retirait. On peut d'ors et déjà parler d'ère post-Isis. Va y avoir de l'émotion de l'air. Avec Cave-In, dont le dernier maxi Planet of old (Hydra Head) et l'excellente Retina see rewind bottent solidement des derrières.

Spectacles à petit prix, découvertes garanties, vive les Suoni. Les détails de cette touffue programmation; à consulter au : suoniperilpopolo.org.

Photographie de Quintron sans Miss PussyCat tirée du site web du groupe.

Discussion

7 Comments

Karen / February 4, 2015 at 09:38 am
user-pic
Oh my, those both look delicious! I've heard of poniute. I must try it sometime. It does not look so healthy though. ;) The Krishna Das was probably a better choice.
kanchipuramsarees / January 23, 2019 at 12:14 am
user-pic
Nice post
kanchipuramsarees / January 23, 2019 at 12:14 am
user-pic
Nice post
golu dolls / January 23, 2019 at 12:14 am
user-pic
Nice post
herbal powder / January 23, 2019 at 12:15 am
user-pic
Nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto