Thursday, September 19, 2019Light Snow -5°C
Music

Pop MTL : Dites-le en français

Posted by Phil / September 27, 2010

Le KrakenThéoriquement quand on emploie le terme « pop » pour parler d'une forme de musique, on utilise un mot emprunté à l'anglais. Bien que profondément encré dans l'usage et reconnu par le Petit Robert, pop ne serait qu'un vulgaire anglicisme. Il serait, paraît-il, convenu d'utiliser musique populaire quand on parle de pop music, son équivalent anglophone. D'autres suggestions? Donnez-moi congé, nom de Dieu! Malgré cette fausse polémique que je tente de soulever, les bonnes gens derrière la fête de musique internationale Pop Montréal, qui soit dit en passant se déroulera du 29 septembre au 3 octobre prochain, donnent sa large place à la chanson d'expression francophone. Proposition d'un parcours francophone.

Cette année, Bande à Part s'allie à Pop pour présenter le meilleur de l'émergent montréalais. Le tout débute le 29 septembre alors que Les Incendiaires et Gigi French fouleront les planches du Quai des Brumes. Doit-on rappeler que Gigi French est l'incarnation jazz manouche patraque et en français de Giselle Numba One des feus Hot Springs? Vaut mieux la féliciter pour sa nomination au prochain GAMIQ.

Le lendemain, Karkwa fait sa rentrée montréalaise pour Les chemins de verre, fier récipiendaire du prix Polaris remis la semaine dernière à Toronto. Et non, il n'y a aucune controverse, take that Brad Wheeler! L'un des groupes les plus déterminants de sa génération mérite amplement son triomphe. Gageons que la troupe de Louis-Jean Cormier saura profiter du buzz du moment et que la foule présente l'accueillera chaleureusement. À voir et entendre au Métropolis.

Toujours le 30 septembre, M pour Montréal présente au Café Campus son dernier Mini-M de la saison. Au mmmenu, Xavier Caféïne et Jésuslesfilles.

Aussi à voir le 30 au Cabaret Mile-End, The Peelies en première partie de Shonen Knife. Dans ce quatuor, le charisme des quatre jeunes et mignonnes instrumentistes comble les carences de l'exécution et de la livraison des chansons.

Pesant, incisif et en français, inimaginable? Le Kraken prouvera le contraire. Intensité et profondeur nourrissent le post-metal-hardcore-punk de ce quintette montréalais. Simplement puissant! À voir le premier octobre à l'Esco avec Bon Vivant et Les Guénilles.

Si jamais ce n'était pas assez, le lendemain, samedi deux octobre, Radio Radio investit le Club Soda. À défaut d'avoir remporté le Polaris, le trio d'« Arcadiens » ne cesse de gagner en popularité.

Un incontournable? Le Kraken, parce que ça « varge ».

Photographie du groupe Le Kraken par Marian Rohal.

Discussion

8 Comments

Sarah / September 28, 2010 at 08:43 pm
user-pic
Cher Phil, excellent article.
Précision: Radio Radio est un groupe d'Acadie, donc un trio acadien, non pas aRcadien.
Ne t'ais-je rien enseigné? :P
Phil replying to a comment from Sarah / September 28, 2010 at 09:47 pm
user-pic
c'est une erreur tout-à-fait consciente. me suis inspiré de leur myspace : MONTREAL/ATLANTIS, ARCADIA!!! =P
kanchipuramsarees / January 22, 2019 at 04:11 am
user-pic
nice post
kanchipuramsarees / January 22, 2019 at 04:12 am
user-pic
nice post
golu dolls / January 22, 2019 at 04:12 am
user-pic
nice post

herbal powder / January 22, 2019 at 04:12 am
user-pic
nice post

Add a Comment

Other Cities: Toronto